Ou l'art et la manière de compliquer des choses simples... Alors que nous croyions naïvement que tout était prêt pour le déblocage des fonds de notre prêt immobilier, la banque nous apprend mercredi qu'il manque des documents en rapport à l'obtention du prêt à taux zéro. Étant donné la zone géographie et la vétusté de la maison que nous achetons, nous n'avons déjà droit qu'a 5550€ exactement au titre du PTZ. Malgré cette somme plutôt ridicule dans le cadre d'un projet immobilier nous avons quand même dut justifier d'être locataire de notre logement depuis plus de 2 ans (condition d'obtention normale du PTZ) Bon ça d'accord, tout le monde n'est pas forcement de bonne fois... cependant nous avons appris que puisque nos adresse fiscale à moi et à Nathalie étaient différentes de celle de notre logement actuel, nous devons également justifier que nous ne sommes pas propriétaire de ces adresse fiscales. En effet, nous avons eu la bonne idée, lors de notre installation en Seine-et-marne, de ne pas faire la totalité de nos changement d'adresse et de continuer à déclarer nos impôts sur le revenu comme si nous habitions toujours chez nos parents. Très mauvaise idée ! En gros il a fallut prouver que nous n'étions pas propriétaire des logements de nos parents... C'est des choses auquel on ne pense pas toujours, et finalement 4 ans plus tard on peut se retrouver le bec dans l'eau ! Si dans mon cas ça à été relativement simple, un simple avis de taxe foncière suffisait, dans le cas de Nathalie c'était un peu plus complexe. Son père habitant un logement de fonction, il a dut retrouver son contrat de travail et les documents associé où il est stipulé qu'il à droit à ce logement. Heureusement tout est rentré dans l'ordre, et notre prêt à enfin put être débloqué. Malgré tout, ceci à introduit un délai supplémentaires. Avec le jeux des fêtes de fin d'année et les congés des différents intervenants nous ne serons pas propriétaire en 2011... Rendez-vous normalement le 3 janvier 2012 pour l'acte définitif. Nous serons alors propriétaire !