Suite à la promesse du syndicat d’électrification (voir Électrification part 1 du 22/03/12) j'ai déposé le 23 avril une nouvelle demande de permis de construire, pensant naïvement que cette fois il serait accordé. C'était sans compter sur la mesquinerie de l'administration française.
En effet, j'ai reçut aujourd'hui une lettre recommandée de la part de la Direction Départementale du Territoire (ex DDE) m'indiquant que mon permis étaient en "attente de document complémentaires". Depuis le premier mars de cette année la législation concernant le permis de construire a changé. La plus grosse modification est l'abandon des notions de SHOB (Surface Hors d’Oeuvre Brute) et SHON (Surface Hors d'Oeuvre Nette) au profit de la "surface d'emprise" et "surface de plancher".
Pour notre demande il en découle 2 problèmes : - La surface d'emprise et la surface de plancher de notre maison dépassant les 170m², nos plans doivent donc être visés par un architecte (alors qu'avant nos 110m² de SHON nous en dispensaient) - Il nous faut un avis favorable de la Communauté de Commune concernant la création d'un système d'assainissement non collectif.
Pour ce dernier point c'est normalement juste une formalité puisque nous avons déjà entrepris cette démarche. Pour le premier, c'est malheureusement plutôt un problème de moyens, les honoraires d'un architecte étant loin d'être négligeables, voilà ce qui risque de grever sérieusement notre budget.