Comme déjà évoqué dans un billet précédent, j'avais un doute sur l'appui mur sud de l'entrait au dessus de la cuisine. Et vu que ce mur va en plus être percé d'une nouvelle fenêtre, j'ai pas envie que tout s'écroule. Il fallait donc consolider cet appui. Comme j'ai de nouveau une esclave sous la main (Marianne), pour faire plus pro on peut dire "apprentie" mais c'est synonyme, je lu ai confié la mission de creuser une "saigné" dans le mur de la largeur de la poutre et d'environ 20cm de profondeur (le mur fait 60cm de large). Puis ferraillage, coffrage et coulage du béton. 1 petite journée de travail au total et une bonne chose de faite.

Prêt à coffrer :
IMG_3008b.JPG

Détails sur le bas du pilier, plus large que le reste afin d'assurer une surface d'appuis plus grande et éviter de déformer les fondations si jamais la totalité du poid de la poutre venait à se reporter sur le nouveau pilier.
IMG_3009b.JPG

Après décoffrage, c'est pas très beau (merci les chevillettes qui lâchent...) mais ça sera caché derrière le doublage isolant.
IMG_3011b.JPG

Prochaine étape du genre : rupture du pont thermique provoqué par le mur entre la cuisine et la salle de bain.

Autre mission importante confiée à Marianne : boucher les trous autour des poutres du plancher (avec des pierres et au mortier de chaux) et commencer à déjointoyer les murs.
IMG_3026b.JPG