Voici la fin d'un chantier commencé il y a 10 jours et qui marque la toute dernière étape de la construction de la cheminée. Aujourd'hui j'ai achevé l'habillage en brique de la souche.
C'est un travail long et minutieux, car il faut ajuster chaque brique, la caler d'aplomb et de niveau, bref un vrai jeu de patience. Et tout ça à plusieurs mètres du sol sur un échafaudage provisoire qui n'offre pas de condition de travail optimale. Résultat : je ne peux jamais faire plus de 3 rangs de briques par séance, après le mortier commence à sérieusement tirer et il n'est plus possible de travailler avec.

Il aura fallu 208 briques 22x11x5 de la nuance appelée "coq de bruyère" pour habiller cette souche (à presque 1.20€ la brique c'est un habillage de luxe !) le tout monté au mortier de ciment sauf pour les 2 mitres en haut qui sont scellées au bâtard très riche (50% ciment - 50% chaux hydraulique)

La première étape consiste à placer des guides et de repères pour positionner correctement l'habillage. Comme j'ai monté les boisseaux n'importe comment malgré tout mes efforts, ils ne sont ni d'aplomb, ni dans l'axe de la pente, il faut donc cacher tout ça. Il y a une erreur d'environ 5cm pour tout remettre dans le bon sens.
IMG_3120b.JPG

Après il suffit d'aligner des briques sans oublier de les nettoyer dès que les joints commencent à tirer. A partir d'un certain nombres de rangs j'ai tendu des ficelles verticalement afin de suivre l'aplomb plus facilement. Entre les boisseaux et les briques, il y a de la place pour des panneaux de laine de roche afin d'isoler le conduit jusqu'en haut. Les vides sont comblés au mortier.
IMG_3133b.JPG
ça monte lentement mais surement.
IMG_3169b.JPG

Et voilà !
IMG_3185b.JPG IMG_3186b.JPG

Vue d'un peu plus près
IMG_3191b.JPG

Je n'ai aucune idée de l'allure d'origine de cette cheminée vu que la souche à sans doute été détruite il y longtemps déjà. Cependant, si on se base sur les constructions environnantes de la même époque, je pense que l'on s'approche de l'esprit d'origine de la maison.
J'ai fait un essais de tirage avec une simple feuille de papier journal, en 10s le conduit ronfle et la feuille finit aspirée à l’intérieur. Le tirage est donc très bon ! C'est parfait pour le four à pain.