Cette semaine beau temps sur le Perche, c'est si rare ces derniers temps qu'on aurait dut en profiter pour avancer à vitesse grand V sur la toiture. Ben en fait non ! J'ai passé quasiment toute la semaine enfermé dans la grange où j'ai improvisé un atelier de mécanique auto.
Notre veille 405, celle-la même qui me sert à aller au travail et doit donc assurer ses 500km hebdomadaire, à décidée que s'en était trop de rouler avec un joint de culasse fuyant. Bon ok, ça fait plusieurs mois que je roule ainsi, d'ailleurs depuis quelque temps je n'utilisais même plus de liquide de refroidissement mais simplement de l'eau de pluie, elle consommait presque plus d'eau que de gasoil. Donc lundi matin, en revenant d'une petite course le joint de culasse à définitivement lâché. J'ai réussit à rentrer sur 3 cylindres et avec un moteur en surchauffe mais je suis rentré !

Ayant prévu mon coup, j'avais un moteur d'avance que je comptais changer pendant mes congés d'été, histoire de faire ça tranquillement. Mais là, si je voulais aller travailler ce week-end, pas le choix que d'attaquer sur le champ, en catastrophe, sans même savoir si j'avais tout l'outillage nécessaire. Il m'a fallut une trentaine d'heures, sur 4 jours, pour déposer le moteur de la voiture donneuse, déposer celui de ma voiture, et remonter le "nouveau" moteur ainsi que divers pièces pour essayer de la remettre complètement d'aplomb (outre le moteur j'ai "échangé" : câble d'embrayage, ligne d'échappement, radiateur, optiques de phare, pare choc, un soufflet de direction et une garniture de passage de roue). Il n'empêche que c'est une opération un peu longue, mais pas tellement compliquée. Je n'avais jamais fait ça, je me suis lancé un peu à l'aveugle (avec 2 revues techniques sous les yeux quand même...) mais je n'ai pas éprouvé de difficulté particulière. Le seul outils spécifique qui m'a été nécessaire est un extracteur de rotule que j'avais déjà de toutes façons.

A l'heure où j'écris ces lignes, ma voiture roule à nouveau parfaitement bien, est plus silencieuse qu'avant (vu le trou qu'il y avait dans le pot d’échappement aucun mal...) et démarre au 1/4 de tour (avant il me fallait obligatoirement la lancer au start-pilot) On a fait un trajet de plus de 200km hier soir, et tout s'est très bien passé. Pourvu que ça dure ! (Bon, sur une voiture de 19 ans qui totalise 436000km, qui en est à son troisième moteur, et avec un "nouveau" moteur qui a déjà 255000km je ne me fait pas trop d'illusions, mais ça tiendra encore bien 50000km ? allez !)

IMG_3237b.JPG