Même si le mois d'octobre à été plutôt beau, novembre est nettement moins clément. Nous avançons très lentement, uniquement lors des rares journées sans pluie, et je ne parle pas du vent. Je n'avais donc pas grand chose à raconter, raison de la baisse de rythme dans la publication des articles.
Mais nous ne nous tournons pas les pouces pour autant. Il faut préparer l'hiver qui approche à grand pas. Les chevaux sont encore dehors et il faudra bientôt les rentrer, cependant sur nos 3 "écuries" aucune n'est vraiment praticable. Disons que nous avons encore pas mal de travaux de confort et d'ergonomie à réaliser. Mais on s'y est mis.

Mais parlons tout d'abord de la toiture.
Après avoir finit le côté Nord, nous avons bien entendu continué du côté Sud. 3 palettes de tuiles neuves sont désormais posées. L'abergement de la cheminée ainsi que de 2 velux sont fait.
L'écran sous-toiture est totalement posé, ce qui fait que techniquement nous sommes hors d'eau (en pratique pas tout a fait pour cause de faitières pas encore posées) Il reste encore pas mal de liteaux à poser et un velux à installer puis à tuiler tout ça.
La lucarne viendra ensuite, suivant la météo et plus particulièrement la température (maçonnerie oblige). J'ai déjà préfabriqué le nouveau linteau en briques (à l'origine il était en bois) mais ça sera le sujet d'un autre article.
IMG_3635b.JPG

Nous avons aussi travaillé sur le sol de la buanderie

C'est le dernier chantier en date, pourtant plus ou moins commencé en aout. Après avoir coffré le plafond de la chambre de tirage et mis en place un herissonage grossier avant divers préparation tel que ferraillage, mise en place des règles, d'un siphon de sol, d'une trappe vers la chambre de tirage, nous avons coulé environ 700l de béton.
Le résultat n'est pas trop mal même si on envisage de carreler cette pièce un jour.
IMG_3644b.JPG

En ce qui concerne les écuries
Notre premier chantier à été de refaire le sol du box de la ponette. Elle doit loger dans ce qui était un ancien clapier-poulailler (on ne sait pas trop). C'était deux petit box que nous avons regroupé en un seul en démolissant un mur de séparation.
Le sol de ces box était recouvert de tomette mais comme le niveau des 2 était différent, il subsistait en plein milieu une marche très inconfortable et dangereuse. Le tomettes avaient tendance à se détacher, le sol était très irrégulier et instable, ce qui rendait la corvée de fumier encore plus désagréable.
Un peu de terrassement et quelques brouettes de béton on corrigé le problème. Du coup on a quelques tomettes à vendre...
IMG_3642b.JPG

Du côté de l'écurie des garçons (futurs salle de bain...) Le plus gros chantier à été de mettre en place un évacuation pour l'eau de lavage et les "jus".
D'origine cette pièce ne disposait d'aucun écoulement, ce n'était certainement pas une étable mais sans doute un grand cellier. De ce fait, il était impossible de la laver (plutôt embêtant pour une écurie) et tout renversement d'eau devenait problématique (il fallait éponger avec du copeau, etc...) sans parler des urines plus ou moins bien absorbées par la litière.
Puisque, suite à la réalisation de l’assainissement l'année dernière, nous avions en attente dans cette pièces 2 évacuation vers la fosse toutes eaux, nous les avons mis à contribution. Celle du "bas" (la pièce est en pente) à été dirigée vers un regard qui servira à décanter les boues (histoire de ne pas remplir inutilement la fosse) dans lequel se jette 2 rigoles collectant tous les liquides de la pièces. (pas encore de photo de cette partie)
Celle du "haut" à été prolongée afin de mettre en place les évacuations de la futur salle de bain (qui resteront enterrées en attente) et de la buanderie. Une réservation servira malgré tout d'évacuation pour un point d'eau (froide et chaude si tout va bien) qui devrait se révéler plus pratique qu'un tuyau d'arrosage qui gèle en hiver.
IMG_3648b.JPG

IMG_3649b.JPG

Cette même ligne d’évacuation se prolongera donc jusqu’à la buanderie où elle arrive pile à ras du sol. Permettant ainsi de raccorder sans problème les machines à laver. La différence de niveau entre les deux pièces est bien visible mais reste malgré tout modérée (il devrait y avoir au final une trentaine de centimètre une fois le sol de la salle de bain construit)
IMG_3646b.JPG

Il nous reste donc encore un petit peu de travail dans l'écurie des garçons (le box de Supreme est inutilisable). A terminer le sol devant le box extérieur, et surtout de couler la dalle du grand box de poulinage de derrière (à côté de la buanderie) avec tout ce que ça implique.
On envisage aussi de bétonner la terrasse devant l'écurie de devant, afin de disposer d'un aire de douche pour les chevaux, et un sol stable et plat pour les visites du maréchal-ferrant.