C'était une promesse faite à mon épouse, sitôt le mariage passé, je terminais la cuisine. En effet, depuis 2 ans nous vivions dans une cuisine à moitié terminée, ou plutôt à moitié commencée. Il manquait des éléments hauts (donc des rangements) le plan de travail n'était pas fixé, les cloisons était restée brutes (donc non lavables), ils manquait des fonds de meubles, etc...
C'était aussi l'occasion de revoir la disposition de l'ensemble. Pour faciliter le passage d'une gaine d’évacuation de la hotte aspirante, il fallait placer le coin "cuisson" à la place de l’évier. L'installation électrique aussi était à revoir, initialement c'était une cuisine provisoire mais voilà elle risque de nous servir longtemps et pour le passage du consuel il faut qu'elle soit aux normes. Bref, on à tout démonté et tout remis à plat !
Les hostilités ont durée pratiquement 2 semaines. Ces travaux nous on permis de changer d'évier, Nathalie n'aimant pas l'inox, nous avons profité d'une liquidation pour acheter un grand évier en gré émaillé une bouchée de pain. C'était aussi l'occasion de lâcher notre vieille gazinière pour mettre en place une table de cuisson gaz d'occasion mais en parfait état provenant de la famille, en attente d'installation depuis au moins 4 ans.

Première étape après démontage : doublage des murs en panneau d’aggloméré + un soupçon isolation. Ce qui est également l'occasion de passer toutes les gaines électriques nécessaires ainsi que les arrivées et évacuation d'eau au nouvel emplacement de l’évier. Le vieux bout de plexiglas qui bouchait la fenêtre à été remplacé par un châssis en PVC double vitrage. Ce n'est pas visible sur la photo, mais nous sommes également intervenu au sol. Pour rappel cette partie de la maison est une ancienne étable et le sol est resté d'origine. Les pentes qui convergent vers une goulotte centrale se prêtent très mal à l'installation de meubles de cuisine, nous avons donc coulé une petite chape à l'emplacement des éléments bas pour tout remettre a plat et de niveau (par la même occasion nous avons comblé la goulotte ! si, si ! je vous jure ! Ceux qui sont déjà venu chez nous comprendront...)
IMG_4007b.JPG

Deuxième étape : Pour que tout ceci ait un aspect un peu moins provisoire, et surtout pour que ce soit plus facile à nettoyer : carrelage. Du 15x15 blanc premier prix du premier magasin de bricolage venu (3€ le m² environ) nous iras très bien. C'est Nathalie qui s'y colle (c'est le cas de le dire). Depuis Fontenailles elle n'a pas trop perdu la main et l'affaire est vite expédiée. Les découpes sont rares, donc j’interviens très peu; pendant ce temps je commence à poser le nouveau tableau électrique de la maison (toujours en vue du consuel) afin d'alimenter la multitude de nouvelles prises de courant de cette nouvelle cuisine.

IMG_4009b.JPG
IMG_4013b.JPG

Il est maintenant temps de remettre les meubles en place dans leur nouvelle disposition. Pour l'occasion 3 nouveaux éléments bas sont venu se joindre à ceux que nous avions déjà, et le meuble d’évier à été remplacé par un neuf car l'ancien était trop déformé par le sol pentu. Le plus long à sans doute été l'ajustement du plan de travail et ses multiples découpe. Un peu de plomberie, quelques cordons de mastic bien lissés, et on peut s'attaquer aux finitions.
IMG_4016b.JPG

Et voilà, je ne suis clairement pas cuisiniste mais le résultat n'est pas si mal. On dispose de plein de nouveaux rangements, les surfaces sont plus facile à entretenir et les appareils électriques ne sont plus alimentés par des guirlandes de rallonges (au démontage on en a trouvé jusque 4 à la suite...)
20140620_145553b.jpg

PS : Depuis la date de prise de la photo, une hotte est venue prendre place au dessus de la plaque de cuisson, par contre l'entourage de la fenêtre n'est toujours pas terminé...